Plus de fourrage brut de vos prairies

Les mois d’été chauds sont des mois de croissance. Ils profitent à vos prairies. Mais attention, pas qu’à elles ! Les adventices aussi connaissent une forte croissance. Voici comment lutter contre les adventices dans vos prairies.

Plus de fourrage brut de vos prairies
Plus d’autonomie fourragère… Une petite phrase qui sonne bien dans les oreilles de nombreux producteurs laitiers ! En effet, une plus grande quantité de fourrage brut de qualité provenant de vos propres terre profite à la production de lait tout en réduisant le prix de revient d’un kilo de lait. Les coûts de votre propre production fourragère sont considérablement inférieurs aux coûts des aliments concentrés.

Une longue saison de croissance
Les températures plus élevées et les hivers relativement chauds assurent une longue saison de croissance. Cet hiver 2019/2020, on a même pu observer des prairies relativement vertes et en croissance au beau milieu de l’hiver. Mais une longue saison de croissance n’est pas une garantie d’avoir des rendements plus important. Le printemps 2020 a peut-être été précoce, mais les prairies ont rapidement souffert de la sécheresse. Par conséquent, surtout sur les sols séchant on a pu observer des rendements décevant pour les deux premières coupes. Grâce aux nuits fraîches, les analyses de fourrages ont néanmoins démontrées des taux de sucres élevés et une très bonne appétence.

Les adventices ont un effet négatif sur le prix de revient
La sécheresse a conduit à l’envahissement des prairies par les adventices, en particulier par la capselle bourse-à-pasteur, le pissenlit, le rumex ou encore le chardon, qui résistent très bien à la sécheresse. Quel dommage ! En effet, la prolifération de ces adventices se fait au détriment de la qualité et de la quantité de fourrage. Moins l’alimentation du bétail contient du fourrage brut en provenance de vos propres terres, plus le prix de revient du lait augmente, ce qui est confirmé par de nombreux audits comptables. Vous le ressentez donc directement dans votre portefeuille.

La lutte contre les adventices est très rentable
De nombreuses recherches sur les effets de la lutte contre les adventices dans les prairies ont déjà été menées. Il est structurellement démontré qu’un désherbage en temps utile contribue à augmenter les rendements en fourrage brut et à réduire les coûts. L’utilisation de Cirran® combiné à un produit partenaire permet généralement de lutter efficacement contre les adventices. Il est parfaitement possible de désherber en été pour autant que les conditions soient favorables et que les adventices aient formé une rosette suffisante pour absorber le produit correctement. Prévoyez un délai d’attente suffisant (15 jours) avant la coupe suivante ou la mise en pâture du bétail. Pour obtenir de bons conseils, prenez toujours contact avec votre fournisseur de produits phytosanitaires ou votre entrepreneur.