Prairie : nouvelle croissance et nouvelles opportunités
Février est le troisième et dernier mois de l’hiver. Mais au vu de la douceur des hivers, le printemps commence de plus en plus tôt. Il reste bien sûr de grandes différences. Un exemple : alors que nous avons encore connu de fortes gelées durant la première quinzaine du mois de février 2021, la météo nous a permis de déguster une glace ou de boire un verre à l’extérieur à peine deux semaines plus tard. Compte tenu de ces grandes différences, les agriculteurs et les horticulteurs doivent rester vigilants et être toujours prêts pour la nouvelle saison.

Quand désherber les prairies ?
Cette nécessité d’être prêt s’applique indéniablement à la lutte contre les adventices. On demande souvent à Nufarm quel est le meilleur moment pour procéder au désherbage des prairies. Nous répondons généralement que le désherbage des prairies peut se faire tout au long de l’année, plus précisément de fin février au plus tôt à octobre au plus tard. Nous avons néanmoins des préférences très claires, que nous allons vous détailler.

Le début du printemps constitue la première et peut-être la meilleure période. Les adventices sont alors encore de petite taille et n’ont pas encore eu l’occasion de se disséminer. En désherbant, vous éviterez que les adventices indésirables prennent beaucoup de place et vous donnerez aux bonnes graminées l’espace dont elles ont besoin pour bien se développer au printemps. Qui plus est, une pulvérisation précoce sera bénéfique toute une année : lors de la première coupe, mais aussi après. Il est donc toujours bon de s’y prendre tôt. Ouvrez l’œil dès la fin du mois de février et agissez quand l’occasion se présente, souvent en mars ou début avril.

Désherbage avant ou après la fauche ou le pâturage
Si le désherbage avant la première coupe ne donne pas de bons résultats ou si la pression des adventices vous semble trop élevée, envisagez un désherbage après la première coupe. Attention, ne désherbez pas immédiatement ! Pour un désherbage efficace et une absorption suffisante du produit, les mauvaises herbes doivent être suffisamment développées. Comptez de 2 à plusieurs semaines après la fauche ou le pâturage, selon la croissance des adventices. Compte tenu du délai d’application à respecter avant récolte ou pâturage des produits , n’attendez quand même pas trop longtemps : en effet, vous pourriez à nouveau faucher le champ ou y faire paître du bétail plus vite que vous l’imaginez.

Nos conseils pour le désherbage des prairies
En cas de pression des adventices dans les prairies, nous recommandons toujours d’effectuer le désherbage au printemps, dans la mesure du possible : avant la première coupe ou avant que les vaches sortent. D’où l’importance de prendre une décision à ce sujet dès le mois de février. Observez vos prairies ou allez sillonner vos champs, éventuellement en compagnie d’un technicien ou de votre conseiller en produits phytosanitaires. Ils trouveront un moment à vous accorder, surtout pendant les mois d’hiver. N’oubliez pas non plus les points suivants :

  • lors de la pulvérisation, le temps doit être propice à la croissance. Autrement dit, la lumière et la température doivent être suffisantes. Ces conditions sont réunies plus tôt certaines années que d’autres. Demandez l’avis de votre conseiller ou de votre technicien;
  • pulvérisez sur une culture sèche. Pour une absorption optimale, la culture doit également rester sèche pendant un petit moment après la pulvérisation (au moins 1 heure).

Nos produits
Cirran donne chaque année d’excellents résultats. Il s’agit d’un produit à très large spectre pour les prairies. Nufarm recommande de combiner Cirran à un autre produit.