Engranger rapidement des résultats grâce au désherbage des prairies

Obtenez un meilleur rendement en fourrage brut dans vos prairies et réduisez vos coûts d’aliments concentrés. Un désherbage des prairies augmente la quantité et la qualité de fourrage brut.

Engranger rapidement des résultats en appliquant Cirran dans vos prairies

Une prairie performante produit un fourrage brut plus riche en protéines. Réaliser un désherbage au bon moment est donc un moyen rentable pour réduire les coûts d’achat des aliments (concentrés) pour animaux ; aliments concentrés qui proviennent, en outre, souvent de contrées très lointaines (pensez aux produits à base de soja). Un désherbage permet donc d’engranger facilement des résultats, comme nous vous l’expliquons plus en détail dans l’article ci-dessous.

Deux tonnes de fourrage supplémentaire grâce au désherbage
Partout où de l’herbe est cultivée, les adventices finiront par pousser. L’envahissement par les adventices s’aggrave d’une année à l’autre. Surtout ces dernières années, qui ont été marquées par une alternance de périodes prolongées de sécheresse et de fortes pluies, les adventices ont la possibilité de se développer au détriment des graminées plus performantes. Les adventices courantes telles que le mouron des oiseaux, le pissenlit, la renoncule, la capselle bourse-à-pasteur, le chardon et les inoubliables rumex, dont le rumex à feuilles obtuses est le plus connu, pénalisent grandement le rendement.

De nombreuses recherches ont été menées sur les effets négatifs des adventices. Tant le rendement UFL et le rendement PDI que la valeur structurelle du fourrage brut subissent l’influence négative des adventices mentionnées ci-dessus, ainsi que d’autres. Le calcul ci-dessous a été effectué sur la base des adventices les plus fréquemment rencontrées dans les prairies, entre autres le pissenlit, le mouron des oiseaux, le rumex à feuilles obtuses et le chardon.

Un désherbage garantit un rendement supplémentaire à l’hectare de 460 euros !
Les prairies autour de la ferme sont un moyen de production précieux. Vous avez donc toutes les raisons pour en retirer le rendement maximal. Le coût des aliments pour animaux est un gros poste dans le budget de l’éleveur. Une plus grande quantité de fourrage brut produit dans la propre exploitation fournit donc un avantage immédiat sous la forme d’un prix de revient plus bas. On nous pose souvent la question suivante : en quoi le désherbage peut-il réellement nous aider ? Cela aussi a été calculé. Le tableau ci-dessous montre qu’un désherbage permet dès la première année d’obtenir un rendement supplémentaire à l’hectare de 460 euros. Mais l’avantage se poursuit l’année suivante aussi. Nous estimons cet avantage à environ 230 euros. Au total, un seul désherbage vous permet de gagner déjà plus de 690 euros supplémentaires. Multipliez ce chiffre par le nombre d’hectares de prairies dont vous disposez.

Le désherbage, du printemps à l’automne
Le début du printemps est souvent considéré comme le meilleur moment pour désherber. En désherbant au printemps, vous avez en effet un avantage immédiat sous la forme de rendement fourrager plus élevé. Si vous n’avez pas la possibilité de désherber au printemps, vous pouvez encore le faire en été ou même en automne. Un désherbage en automne est efficace contre le rumex. En redescendant, la sève entraîne la matière active verse l’apex des racines.

Commencez toujours par déterminer si les adventices posent un problème, puis décidez du meilleur moment pour agir. Votre entrepreneur agricole ou votre conseiller en produits phytosanitaires sera d’excellent conseil en la matière. Vous trouverez ci-dessous nos conseils sur l’utilisation de Cirran® en combinaison avec un autre produit partenaire.

2 l/ha Cirran® + 1,5 l/ha Primstar®
2 l/ha Cirran® + 4 l/ha Bofix®