Les phytohormones

indispensables pour détruire les adventices dans les céréales

Qu’est-ce que les phytohormones?

Les phytohormones de type phénoxy sont des produits de synthèse proches de l’« auxine », une hormone végétale naturelle qui joue un rôle important dans la croissance. La pulvérisation d’auxines stimule la croissance incontrôlée des adventices touchées de sorte que celles-ci finissent par s’épuiser et mourir. Les phytohormones de type phénoxy sont essentiellement utilisées dans les cultures céréalières et dans les prairies compte tenu de leur effet herbicide sélectif. Les dicotylédones y sont sensibles. En revanche, à certains stades de la croissance, les céréales et les herbacées sont insensibles aux phénoxys.

Les phytohormones modernes

Les phytohormones actuelles sont en constant évolution. Aujourd’hui, elles sont produites à base de sels. Les produits ne sont donc plus volatiles et dégagent moins d’odeur. Grâce à cette formulation, l’absorption s’effectue en grande partie par les feuilles. Tous ces avantages augmentent l’efficacité et la facilité d’utilisation des produits.

Les phytohormones restent très efficacies

L’utilisation fréquente d’inhibiteurs de la SLA (sulfonylurées et triazolypyrimidines) entraîne souvent la formation d’une résistance. Les phytohormones de type phénoxy, en revanche, restent très efficaces. En outre, alors que les produits courants disparaissent et que les nouveaux se font rares, les phytohormones de type phénoxy restent disponibles. Les producteurs de céréales peuvent continuer à compter sur ce produit à un coût relativement faible.

 


Trois produits puissants disponibles

Application à partir de la croissance au printemps
Les phytohormones de type phénoxy agissent par contact. Le produit est absorbé lorsqu’il entre en
contact avec (la feuille de) la adventice. Les auxines imitent la croissance. Pour être efficace, le produit
doit entrer en contact avec une surface de feuille suffisante et les conditions de croissance doivent être
réunies. Un traitement est donc possible dès la fin février, lorsque les jours commencent à rallonger et
que les températures diurnes sont supérieures à 10 °C. C’est dans les conditions de croissance que les
phytohormones sont les plus performantes.

 

 


Conseils 2021 pour les cultures céréalières

Dans de nombreux champs de céréales, la lutte contre les adventices avec un agent systémique peut commencer dès l’automne. Dans ces champs, une application corrective au printemps suffira généralement. Dans les champs où les adventices n’ont pas été traitées en automne, il est souvent nécessaire de combiner plusieurs produits. Regardez cidessous nos recommandations.

Traitement des céréales d’hiver avec Duplosan Super et U46 M750

 Une pulvérisation à l’automne, dans de bonnes conditions, permet de déjà lutter contre les adventices d’automne telles que la camomille, le coquelicot, la véronique, le lamier pourpre et le séneçon commun, mais aussi contre d’éventuelles monocotyledons (vulpin des champs). Il suffit ensuite de traiter une nouvelle fois au printemps, mais uniquement avec Duplosan Super à raison de 2,5 l/ha. Son large spectre d’action, Duplosan Super le doit à la combinaison de trois phytohormones.

Duplosan Super est également très efficace contre le rumex et le gaillet, mais aussi contre les adventices vivaces tells que le pissenlit, la renoncule, la bourse-àpasteur et les adventices annuelles comme la renouée persicaire et la renouée liseron traitées à un stade précoce avec Duplosan Super. Les chardons sortent à nouveau la tête plus tard au printemps et peuvent être traités avec U46M750 (MCPA) à la dose de 2 l/ha.

Traitement des céréales deprintemps avec U46 M750 (éventuellement en combinaison avec florasulam)

Avec les céréales d’été, le traitement a lieu un peu plus tard pour profiter des conditions excellentes. L’administration d’U46 M750 (MCPA) à la dose de 2 l/ha, en combinaison ou non avec du florasulam, permet de lutter contre un large spectre d’adventices.

Seul ou en mélange

Les phytohormones de type phenoxy contenues dans Duplosan Super, U46 D500 et U46 M750 sont très efficaces. Produits à utiliser seuls ou en mélange avec d’autres produits. Toujours demander conseil à un spécialiste. Soulignons en outre qu’avec les phytohormones de type phénoxy, le risque de résistance est minime et que les produits ont un excellent rapport coût/efficacité et un haut rendement.

Cliquez ici et découvrir le spectre des phytohormones


Les phytohormones de type phénoxy sont à la base du contrôle des adventices. Ils ont été importants au cours des 60 dernières années, mais ils seront également un élément important dans la gestion de la résistance au cours des 60 prochaines années dans le désherbage des céréales.

Herbrecht Muys - Technical Advisor Benelux
Les phytohormones, indispensables pour détruire les adventices dans les céréales

Demande de prospectus

Duplosan Super

  • Numéro d’agrément : 7618P/B et LO1042-123
  • En fromont d’hiver et de printemps.
  • En orge d’hiver, en escourgeon et en orges de printemps.
  • En avoine d’hiver et avoine de printemps.
  • En épeautre d’hiver et épeautre de printemps. 
  • Dans des arbres et arbustes fruitiers.
  • Dans les vignes.
  • En noyer commun.
  • Destiné à l’usage professionnel.
  • Emballage: 2 x 10 l

 

 

U 46 M750

  • Numéro d’agrément: 9310P/B et L01272-123
  • En céréales (froments, orges, épeautre, avoines, triticale et seigle)
  • En lin à fibre.
  • En culture de graminées.
  • En priaries.
  • En gazons et pelouses et terrains de golf.
  • En arbres et arbustes fruitiers et vignes.
  • En arbres et arbustes ornementaux.
  • Destiné à l’usage professionnel
  • Emballages: 12 x 1 l et 2 x 10 l

 

 

U 46 D500

  • Numéro d’agrément: 7013P/B
  • En céréales (froments, orges, épeautre, avoines, triticale et seigle)
  • En culture de graminées
  • En prairies
  • En gazons et pelouses et terrains de golf.
  • En maïs
  • Destiné à l’usage professionnel
  • Emballage: 4 x 5 l

 

 

 

 

Nous sommes la pour vous