Graine d'infos

Conseils et recommandations utiles

Depuis de nombreuses années, nos spécialistes travaillent à l’optimisation de notre gamme de solutions pour vous permettre de protéger efficacement et à un coût raisonné vos cultures vis à vis de leurs agresseurs 

Profitez maitenant de notre expertise produit ainsi que de notre expérience terrain en découvrant nos conseils et en consultant nos recommandations.

Trois sections d’articles

  • «  infos flash  » pour les actualités du moment et informations brèves
  • «  bon à savoir  » pour approfondir des notions importantes
  • et enfin des articles à accès réservé sur mot de passe (mot de passe disponible auprès de nos représentants commerciaux)

 Échanger, innover et répondre à vos attentes,

c’est toute la démarche de Nufarm pour être à vos côtés au quotidien ! 

 

 

Infos flash

Vous trouverez ici nos conseils en lien avec l’actualité.

 

 

Nos conseils pour l'entretien des gazons avant l'été

En été, le gazon en général, qu’il soit d’ornement ou sol sportif, connait une période difficile.

Le manque d’eau, le piétinement, le compactage …, tous ces stress abiotiques rendent parfois difficile la bonne tenue des graminées dans le temps.

Une fertilisation contrôlée et raisonnée ne permet de répondre qu’en partie à l’entretien des gazons.  Le renforcement et l’activation des défenses naturelles contre les stress abiotiques grâce à des associations spécifiques avec des biostimulants, apporteront une gestion durable de l’entretien des Espaces Verts.

Par l’intermédiaire de sa gamme NufaStim, Nufarm propose des solutions aux problématiques de l’agression, du développement racinaire et de la sécheresse !

Découvrez nos « solutions gazon »

 

 

Espaces Verts : vigilance mildiou et oïdium

Les conditions météo actuelles, constituées d’une alternance de périodes chaudes et de conditions humides et fraîches sur une grande partie du territoire sont propices à l’apparition et au développement de maladies fongiques (Rouilles, Oïdiums, …).

Face à ce risque maladie, nous conseillons deux solutions biocontrôle qui sont disponibles à la gamme :

  • PREV-AM® Plus : une spécialité à base d’huile essentielle d’orange douce. Pour une action éradicante (déshydratation des structures externes des champignons), positionner le produit dès l’apparition des premiers symptômes. Utilisable sous abri pour cultures florales, plantes vertes et rosiers. PREV-AM® Plus possède la mention UAB
  • CUPROXAT® SC : pour une action immédiate sur les Mildious, permise par sa forme de cuivre 100% brochantite. Positionner le produit préventivement avant l’apparition des premiers symptômes. Utilisable sous abri pour cultures florales, plantes vertes et rosiers. CUPROXAT® SC possède la mention UAB

Nous contacter

 

pH et cuivres

Les produits cupriques sont des formules qui ont un pH neutre (7) à légèrement alcalin (9) car le cuivre est plus sélectif dans cette gamme de pH.

Les produits cupriques sont stables à des pH acide (5 par exemple), le risque qui existe est un problème de phytotoxicité.

En résumé, le pH n’est pas un facteur antagoniste pour les cuivres Nufarm tant que celui-ci reste dans des valeurs standards (entre 5 et 9).

Nous sommes à votre disposition pour vous informer sur le pH de nos solutions.

NOS SOLUTIONS CUPRIQUES

 

Zoxamide et mode d’action

La zoxamide arrête la propagation du mildiou grâce à 3 modes d’action :

  •   Elle bloque les mitoses donc le développement végétatif
  •   Elle empêche la libération des spores
  •   Elle bloque la mobilité des zoospores

Son mode d’action pénétrant lui permet de rester à l’abri du lessivage et donc d’augmenter sa persistance d’action.

L’association de la zoxamide et du cuivre brochantite dans notre produit Amaline® Flow présente ainsi de nombreux avantages techniques.

 Découvrez notre solution

 

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto – Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi se référer à l’étiquette du produit et / ou www.phytodata.com.

BON A SAVOIR

Vous trouverez ici des articles abordant plus en profondeur une problématique

Liste des articles disponibles :

  • Découvrez la cinétique de libération du cuivre selon les fongicides !

  • Contre le mildiou, agissez dès les premiers stades !

  • Nufarm, à vos côtés pour protéger la vigne

Fongicides anti mildiou, trois cinétiques de libération du cuivre

La libération des ions Cu²+, actifs sur le champignon, sera plus ou moins rapide selon les fongicides.

Une donnée à intégrer pour adapter son choix à la pression maladie !

L’efficacité contre le mildiou d’un fongicide à base de cuivre dépend notamment de sa disponibilité en ions cupriques (Cu²+) avant que le pathogène ne pénètre par les stomates dans les feuilles ou les grappes. Les spores du champignon sont détruits par absorption passive des ions Cu²+.

 

Humectation indispensable

Dans les fongicides à base de cuivre, ce dernier ne se trouve pas sous la forme d’ions Cu²+ mais complexé sous d’autres formes chimiques : oxyde cuivreux, oxychlorure de cuivre, sulfate de cuivre neutralisé à la chaux ou bouillie bordelaise, hydroxyde de cuivre, sulfate de cuivre tribasique (TBCS) appelé aussi brochantite. Chaque forme est composée de cuivre actif et de cuivre de réserve.

On peut considérer ces fongicides comme des produits d’attente : sans eau, ils ne se dégradent pas, tout comme le mildiou ne peut se développer. Et au contact de l’eau de pluie, les ions Cu²+ vont être libérés plus ou moins rapidement selon leur part de cuivre actif.

Les fongicides peuvent ainsi être classés en trois catégories selon la vitesse de libération des ions Cu²+ :

  • progressive,
  • équilibrée
  • ou rapide.

Progressive, équilibrée ou rapide

Dans le cas des fongicides à libération progressive, une dose faible d’ions Cu²+ est libérée à chaque pluie garantissant une protection longue durée et une efficacité suffisante dans des conditions de pression mildiou faible à modérée. C’est le cas des formes oxyde cuivreux, oxychlorure de cuivre et bouillie bordelaise.

 

Les fongicides à libération équilibrée (cuivre sous forme d’hydroxyde de cuivre) offrent un compromis entre réactivité et persistance avec une libération importante d’ions Cu²+ lors de la première pluie tout en conservant une réserve pour les pluies suivantes.

⇒ On optera pour ces fongicides en cas de

  • pression modérée à forte
  • ou en cas d’incertitude à pouvoir réintervenir entre deux épisodes pluvieux.

 

Enfin, pour une action choc en cas de fortes pressions mildiou (humidité importante et températures supérieures à 20°C), il faut opter pour un fongicide à libération rapide (cuivre sous forme de TBCS) pour une libération quasi-totale des ions Cu²+lors de la première pluie.

⇒ Ce sont les fongicides les plus adaptées aux traitements avec réduction de dose, sous réserve de ré-intervenir avant chaque pluie.

 

Contre le mildiou, agissez dès les premiers stades !

La lutte contre Plasmopara viticola, ou mildiou de la vigne, est la priorité n°1 de la plupart des viticulteurs français.

Comprendre le cycle du champignon pour une lutte efficace

Ce champignon de la famille des oomycètes passe l’hiver sous forme d’oospores dans les feuilles qui sont restées au sol. Ces « œufs » sont la forme la plus résistante du mildiou.

Les deux seuls outils efficaces pour limiter leur présence sont

  1. de maintenir le plus longtemps possible la protection sur feuilles en fin d’été pour éviter les proliférations de mildiou mosaïque,
  2. et la prophylaxie en laissant le moins possible de feuilles en surface du sol.

La maturité des œufs est essentiellement déterminée par la pluviométrie hivernale. Une fois matures, les œufs vont germer en présence d’eau libre et lorsque les températures passeront la barre des 11°C.  

Première cible : les feuilles

Les nouveaux organes sont la cible prioritaire des spores de mildiou. Ils sont jeunes, tendres et possèdent des systèmes de défense naturelle qui ne sont pas encore complètement opérationnels. Sur une période qui s’étend de 3-4 feuilles jusqu’à la formation des inflorescences, il y a moins de surface foliaire à protéger et la protection est préventive.

Le cuivre a donc une place de choix lors de cette phase de croissance de la vigne.

Le cuivre, un allié contre le Mildiou en solo ou en association !

Solution préventive, il doit être appliqué avant les contaminations donc idéalement avant une pluie pour empêcher les spores de mildiou de germer.

Solution de contact, une attention toute particulière doit être appliquée à la qualité de pulvérisation. 

Solution multi-sitece qui est fait un très bon outil de gestion des résistances

Mais le cuivre n’est pas seul dans la lutte anti-mildiou. Il pourra avantageusement être associé à différents partenaires :

  • des solutions pénétrantes, pour améliorer sa résistance au lessivage et sa rémanence 
  • des solutions systémiques, pour protéger les organes néoformés
  • des stimulateurs de défense naturelle ou des produits éradiquants, pour compléter l’action du cuivre.

  Faire son choix dans les cuivres

      • Selon la forme de cuivre : 5 formes actuellement sur le marché
      • Selon ses besoins : forme liquide ou forme solide
      • Selon ses parcelles : des ZNT allant de 5 à 50m

Nufarm, à vos côtés pour protéger la vigne

4 étapes de croissance, 4 moments clé pour protéger durablement la vigne.

L’une des priorités de Nufarm est de mettre à la disposition des viticulteurs des solutions innovantes ou qui ont fait leurs preuves pour combattre les différentes agressions que peut subir la vigne et optimiser tous les stades de sa croissance.

Parce que la vigne a besoin d’être protégée à chaque étape du cycle végétatif, Nufarm propose des solutions pour intervenir à chaque moment clé en agissant spécifiquement en fonction du type de stress : ravageurs, maladies, niveaux de pression et de sensibilité de la vigne….

Ce principe appliqué au mildiou peut être illustré ainsi  

 

 

Nufarm propose une gamme complète répartie en 5 familles de solutions :

  1. Fongicides contre le Mildiou et l’Oïdium,
  2. Insecticides contre les tordeuses de la vigne, cicadelles, etc.,
  3. Herbicides contre les anti dicotylédones et anti-graminées
  4. Produits de biocontrôle
  5. et une nouvelle gamme de biostimulants en cours d’expérimentation.

Des solutions de biocontrôle adaptées au cahier des charges de l’agriculture biologique

Les solutions Nufarm peuvent être utilisées seules ou en complément de votre programme pour une sécurité supplémentaire et une meilleure gestion des résistances.
Nufarm enrichit sa gamme avec des solutions de biocontrôle telle que l’huile essentielle d’orange douce. 

Elles viennent compléter son offre pour optimiser les doses de cuivre et, dans une démarche de viticulture raisonnée, contribuer à une agriculture responsable. La grande majorité des solutions Nufarm sont ainsi compatibles au cahier des charges de l’agriculture biologique.