Bonnes pratiques de mélange des produits phytosanitaires

Conseils

Nufarm vous accompagne pour une bonne utilisation des produits de protection des plantes.

Guide de mélange

 

ETAPE 1

Remplir le pluvérisateur à 70%

en veillant à éviter les retours d’eau dans  le réseau ou le puisage et mettre l’agitation en marche.

ETAPE 2

Ajouter les produits conditionneurs d’eau 

(Sulfate d’ammonium, ou autres …) si besoin.

 

ETAPE 3

Ajouter les produits solides :

granulés (WG ou SG)

puis les poudres (WP puis les SP).

 

Etape 4

Attendre 10 minutes

pour dissolution complète des WG le cas échéant.

 

ETAPE 5

Ajouter les produits liquides :

SL en premier,

puis les SC, les EW

et les EC en dernier sauf produits fortement ioniques, tels que les produits à base de glyphosate ou engrais liquides, etc ….

ETAPE 6

Remplir presque totalement le pulvérisateur :

en évitant tout débordement

ETAPE 7

Ajouter les produits fortement ioniques puis ajouter les adjuvants

(hors conditionneurs d’eau).

 

ETAPE 8

Maintenir l’agitation durant toute la période d’application,

même en cas d’arrêt momentané de la pulvérisation.

 

Les 10 gestes responsables et professionnels

  1. Stocker les produits phytopharmaceutiques dans un local spécifique, signalisé, fermé à clef et aéré/ventilé. Les classer et les identifier selon  leur profil de risque.
  2. Bien lire, l’étiquette avant toute utilisation : usages autorisés, précautions d’emploi (zone non traitée, délai de rentré, délai avant récolte).
  3. Choisir ses équipements de protection individuels (gants, lunettes, masque, bottes, tablier, combinaison) en tenant compte de chaque situation de travail (produit, exposition…).
  4. Maintenir le bon état du matériel d’application : vérification à chaque utilisation, réglage régulier et contrôle tous les 5 ans par un organisme habilité.
  5. Sécuriser le remplissage : se placer à distance des points d’eau, avoir un dispositif anti-retour, surveiller en continu les opérations.
  6. Rincer 3 fois les bidons au cours du remplissage et verser les eaux de rinçage dans la cuve du pulvérisateur. Égoutter complètement les emballages.
  7. Éviter la dérive de pulvérisation : respect strict des zones non traitées en bords de cours d’eau, vent maximum de 3 Beaufort (19 km/h), buses à limitation de dérive et pulvérisateur bien réglé.
  8. Diluer au champ le fond de cuve avec un volume d’eau claire équivalent à 5 fois le fond de cuve et l’appliquer sur la palette sur la parcelle traitée. Renouveler 3 fois l’opération. Traiter les effluents résiduels par un dispositif reconnu par le Ministère de l’environnement.
  9. Nettoyer les EPI en fin de traitement, se laver les mains et prendre une douche. Stocker les EPI usagés en vue de leur élimination.
  10. Recycler les emballages vides égouttés, dans le cadre des campagnes de collecte Adivalor.