Nos conseils sur matricaire

Bien contrôler l'adventice

Les matricaires sont des adventices principalement présentes dans les céréales et le colza. Néanmoins on note un développement dans les cultures de printemps.

Présente dans toute la France, cette adventice a une prédilection pour les sols hydromorphes. Sa nuisibilité est forte du fait de la concurrence exercée sur la culture principale.

Concernant la lutte contre les matricaires, on observe des cas de résistance aux ALS sur les deux espèces (matricaire camomille et matricaire inodore) et qui s’accentuent depuis l’arrêt de l’isoproturon très efficace sur matricaires.

Une vigilance des résistances matricaires est donc indispensable !

 

La gamme Nufarm et son spectre d'efficacité

La gamme Nufarm comporte une large palette de solutions herbicides permettant d’assurer l’alternance des modes d’action et une gestion durable des résistances sur céréales. 

Liste des modes d’action selon la classification HRAC (Herbicide Resistance Action Committee) de la gamme Nufarm.

Notre large gamme d’herbicides appliqués seuls et en association, permet d’agir de manière durable sur matricaire.

TÉLÉCHARGER LE SPECTRE D’EFFICACITÉ DE LA GAMME

 

 

Les bonnes pratiques agronomiques

Les solutions agronomiques

Du fait des caractéristiqyes biologiques des matricaires, l’efficacité des techniques de prévention agronomique n’est que très moyenne.

Les matricaires pouvant germer toute l’année, les changements de rotation n’auront que peu d’effet.

En revanche, faux semis et labour occasionnel pourront avoir des effets positifs.

Les mesures curatives

La lutte mécanique (herse étrille et houe rotative) peut se révéler difficile à mettre en oeuvre : le besoin de condition sèche en surface pour intervenir ne laisse qu’une étroite plage d’intervention à l’automne. On optera donc pour la lutte chimique.

Les cas de résistance ALS sur matricaires étant en recrudescence, notre préconisation est de préférer des associations de modes d’action en cas de suspicion de résistance.

      • à l’automne sur céréales à paille, les urées substituées comme le chlorotoluron ont toujours une bonne efficacité à l’automne sur céréales à paille
      • en sortie d’hiver / printemps, les phénoxies seules ou associées ont toujours leur intérêt en alternance ou association avec les sulfonylurées et le florasulam.

⇒ Conseil Nufarm :

Alternez et associez les modes d’action !